Pierre-Élie

Héros Pierre-Élie Dubois

Après avoir grandi à la campagne, Pierre-Élie réalise des études en sciences politiques entre Bordeaux et Turin avant de se spécialiser dans le développement de l’économie sociale et solidaire. À Bordeaux, il milite auprès des Jeunes Écologistes et d’autres associations avant de s’engager à fond dans le supermarché coopératif et participatif Supercoop, un projet constructif et ambitieux. Depuis plus de 7 mois, il parcourt la France avec Anouk, en stop et sans argent, à la rencontre de ses habitant·e·s : Voyagez-nous : la France en autostop et ce, dans le but de partager cette aventure avec 4 classes d’enfants de l’association "L’enfant à l’hôpital" (https://voyagez-nous.wixsite.com/voyagez-nous/la-volonte-de-transmettre) puis, bientôt, sous forme de conférence, d’un livre et d’un film.

Qu'est-ce pour vous "être citoyen-ne" ?

Être citoyen·ne, c’est être conscient que l’on est relié à celles et ceux qui nous entourent, que nous pouvons et devons agir ensemble pour faire société. C’est peut-être le contraire d’être individualiste.

Quel est le sujet qui vous prend aux tripes et celui qui vous mobilise le moins ?

Le sort réservé aux migrant·e·s qui arrivent dans nos pays est évidemment un sujet qui me touche au plus profond de moi. Voir des États comme la France opter pour le repli sur soi et la répression rappellent des heures sombres, mais dans le même temps, des milliers de citoyen·ne·s brillent par leur engagement total pour l’accueil, le soin, l’accompagnement juridique et administratif et l’intégration des populations qui fuient la guerre et la misère. Ces preuves d’humanité doivent être connues et reconnues, moi, elles me donnent envie de m’engager aux côtés de ces grands héros du quotidien.

L’obsession maladive de certain·e·s automobilistes pour les radars ainsi que les mobilisations contre l’abaissement des limitations de vitesse me dépassent toujours autant. Le point positif, c’est de constater que chaque personne a un brin de révolte en elle !

Qu'est ce qui vous rend optimiste ?

Comme sur un vélo, c’est en allant de l’avant que l’on trouve l’équilibre. Si je voulais être cynique, je dirais «la fin du pétrole». C’est peut-être ça mon optimisme. Le jour où tout le monde (re)découvrira le vélo, c’est-à-dire le besoin d’aller de l’avant, les choses bougeront un peu plus ! Et puis après je vois un champ dédié aux «biocarburants» et je relativise !

Comment transmettez-vous votre engagement ? À vos enfants, famille, amis ?

«Soyez le changement que vous voulez voir advenir dans le monde», cette phrase de Gandhi résume plutôt bien la façon par laquelle je pense transmettre mes valeurs. Montrer qu’un autre monde est possible, désintéressé du profit comme seule fin et de l’accumulation matérielle.

Quelle personne de votre vie quotidienne vous inspire et pourquoi ?

La personne avec qui je passe mes journées depuis plus de 7 mois : Anouk, ma copine. J’apprends beaucoup à ses côtés et j’ai fait mienne sa devise : «tant qu’il y a des gens, il y a de l’espoir» ! Faire confiance à la vie, s’émerveiller de chaque instant et sourire, encore et toujours !

Maintenant que tout cela est terminé, dites-nous tout ce qui vous passe par la tête !

Faites du stop ! Pour aller acheter votre pain, vous balader à la campagne, rentrer du travail ou passer un week-end improvisé. Ne passez pas à côté de cette magnifique aventure simplement parce que vous avez entendu, un jour - par quelqu’un qui n’a jamais fait de stop - que c’est dangereux ! Le stop, c’est l’imprévu des rencontres, l’ouverture d’esprit et le meilleur moyen de transformer un trajet en… voyage !

 

 

Nous sommes déjà des héros !
Rejoignez le groupe Facebook
des citoyens engagés, positifs et décontractés :

"Nous sommes déjà des héros" !

 

 

Découvrez ci-dessous d'autres héros du quotidien