Julien Vidal, 365 gestes du quotidien

Héros Julien Vidal

Après une formation puis des missions internationales dans l’humanitaire, Julien Vidal, pour répondre aux enjeux écologiques majeurs de notre époque, crée « Ca Commence par Moi » dans le but de montrer que le pouvoir de construire un monde meilleur est dans les mains de chaque individu. Aujourd’hui, il organise des formations, anime une émission de radio et témoigne de ces 365 gestes dans des conférences pour changer le monde à son échelle.

Qu'est-ce pour vous "être citoyen-ne" ?

Être un citoyen, c’est travailler tous les jours à être à la meilleure version de soi-même. Une personne qui cherche à être heureuse, à développer ses talents, à donner du sens à son quotidien pour être à l’aise dans ses baskets et suffisamment sereine pour pouvoir participer à son niveau à la vie en communauté.

Que ce se soit auprès de son entourage, dans son entreprise, dans son quartier, dans son école, dans son club de sport, le but est d’apporter son énergie tout en respectant celle des autres, de pouvoir construire avec des gens différents, de pouvoir aider ceux qui en ont besoin à un moment dans leur vie pour permettre à tous de vivre décemment.

Quel est le sujet qui vous prend aux tripes et celui qui vous mobilise le moins ?

Ce qui me fait me lever le matin est un savant mélange de gâchis de talent, de destruction de notre planète, d’inégalités de la répartition des richesses et de dépression à l’échelle internationale. Quand je vois tout ce qu’on gâche pour que ça profite à une minorité et qu’en plus on soit plus malheureux que jamais, là je me dis qu’il y a quelque chose à faire et que c’est urgent.

Là où j’ai plus de mal à me sentir concerné, c’est quand je vois des gens dédier leur énergie et leur intelligence pour inventer des nouvelles solutions technologiques qui seront censées régler les problèmes de notre société. À écouter les grands médias, grâce aux technologies de demain, nous dormirons mieux, nous nous déplacerons mieux, nous communiquerons mieux…et moi franchement, j’en suis pas sûr !

Qu'est ce qui vous rend optimiste ?

Cette explosion des alternatives dans laquelle nous nous trouvons actuellement en France ! Dernièrement j’ai échangé avec pas mal d’étrangers qui m’avouaient eux aussi être subjugués de l’effervescence exponentielle en ce qui concerne les sujets éco-citoyens en France. Moi quand je suis parti à l’international en 2008, j’avais l’impression que c’était le calme plat sur ces questions et dans les supermarchés, on ne trouvait du bio que dans un coin bien planqué pour acheter des galettes de riz sans goût. Aujourd’hui, presqu’à chaque coin de rue on entend parler de monnaie locale, de supermarché coopératif, de magasin vegan, c’est génial !

Comment transmettez-vous votre engagement ? À vos enfants, famille, amis ?

Paradoxalement, je n’ai jamais eu autant d’impact sur les gens autour de moi depuis que j’ai arrêté d’essayer de les changer. Aujourd’hui, je fais mon truc dans mon coin, j’essaye, j’avance et surtout, JE SUIS HEUREUX. Et ça, ça interpelle. Et puis quand les gens me font remarquer les incohérences de mon quotidien qui ont encore la vie dure, je les en remercie et je ne les juge pas pour tout ce qu’ils ne font pas.
C’est dingue mais c’est une technique qui marche très bien. Les gens se sentent moins menacés, ils ne sont plus sur la défensive, et finalement ce sont eux qui me posent des questions, ce qui nous permet d’avoir des discussions ouvertes, bienveillantes et constructives sur des sujets qui peuvent être complexes.

Quelle personne de votre vie quotidienne vous inspire et pourquoi ?

Les professeurs qui sont capables chaque année de recommencer avec une nouvelle classe, de s’attacher à de nouveaux élèves, de répéter mille fois les mêmes choses sans perdre leur passion, leur patience et leur envie de transmettre. Pas sûr que j’arriverai à tenir très longtemps si j’étais à leur place…

Maintenant que tout cela est terminé, dites-nous tout ce qui vous passe par la tête !

Rien n’est jamais terminé, j’ai toujours de nouvelles idées à tester, de nouvelles personnes à rencontrer, de nouvelles choses à mettre en place. Ce que j’adore quand on se lance sur le chemin de la construction d’un monde meilleur, c’est qu’on est jamais à l’abri d’une nouvelle surprise et que finalement on ne cesse d’apprendre et de grandir en tant qu’être humain.
J’ai en tout cas vraiment hâte de voir comment on va réussir à se retrousser les manches tous ensemble pour construire une nouvelle manière de vivre ensemble, qui soit plus juste, plus durable et surtout plus heureuse !

 

 

Nous sommes déjà des héros !
Rejoignez le groupe Facebook
des citoyens engagés, positifs et décontractés :

"Nous sommes déjà des héros" !

 

 

Découvrez ci-dessous d'autres héros du quotidien