Le blog de l'ESS pour #FaireAutrement !

Le blog de ceux qui ont choisi de #FaireAutrement.

Qu’on se le dise : tout va bien ! Car l’optimisme change déjà le monde.

Qu’on se le dise : tout va bien ! Car l’optimisme change déjà le monde.

Qui ne s'est pas réveillé un matin assailli par des informations négatives diffusées en boucle ? Qui n'a pas regardé ses enfants en se demandant ce que l'avenir leur réservait ?

Nous sommes malheureusement trop nombreux. Il m'arrive même de verser une larme à l'écoute de France Inter le matin dans ma voiture, bouleversée par une information qui décrit avec beaucoup de détail la face noire de l'humanité. Et pourtant elle existe la voix de l'optimisme… celle qui nous permet de découvrir un monde composé d'une multitude d'êtres humains géniaux ! 

19H30 vendredi soir : la soirée démarre bien !

Toute la famille se prépare pour aller dîner chez des amis, ce qui sonne la fin d'une semaine intense entre travail, maison et enfants. Enfin une soirée à la cool où les enfants vont pouvoir jouer ensemble.

À nous les conversations à rallonge sans être interrompus toutes les trois minutes !

21h45… le diner est bien entamé et comme prévu nous débattons sur notre vision du monde.

Et le grand gagnant du jour est ? « Le monde va-t-il bien ? » Oh non…pas ca ! Pas un vendredi soir ! Et si…

La conversation semble tranquille, presque anodine et tout d'un coup s'invite à notre table le spectre de l'angoisse et de la peur. Mes amis commencent à manifester avec véhémence leur angoisse d'un monde qui ne tourne pas rond, comme habité par la peur du lendemain et celle d'hier…

J'écoute leurs arguments comme spectatrice d'un débat télévisé. J'observe les échanges de regard, les mouvements de corps qui se font plus intense. Mon amie verse le fond de bouteille dans nos verres d'un geste automatique sans même interrompre sa discussion.

Les commentaires fusent et les paroles de complaisance affluent.

« Tout le monde s'en fout. Rien ne change. Les lobbys font la loi. Le gouvernement ne fait rien….Oui tu as raison. TU AS RAISON ! »

Mes sourcils se froncent et je lance des petits regards vers les enfants pour signifier à mon interlocuteur d'en face mon désaccord et mon souhait de ne pas colporter cette vision du monde aux enfants !

Passer un message à son voisin de table en mode « personne ne remarque mais tout le monde le voit » ! Grand moment de solitude…

J'aimerai leur crier haut et fort « Le monde est peuplé d'une multitude de héros du quotidien !!! » .

22h30 vendredi soir : le débat s'intensifie…

Face à ce malaise passager on choisit tous de faire une pause pour préparer le café. Les enfants ont quitté la table et jouent autour de nous. Ils rient, courent et les voir ainsi me met en joie ! Mais la trêve aura été de courte durée, le café à peine servie ça repart !

Nous y voilà : le monde de l'hyperréalisme désenchanté veut affronter ce qu'il croit être le monde de Oui-Oui bercé d'illusion.

J'écoute les uns et les autres et leur répond dans le silence de ma pensée.

Mais ce n'est pas de cela dont il s'agit ! Il ne s'agit pas de tourner la tête en fermant les yeux sur le monde et ses paradoxes. Bien sûr, la situation n'est pas parfaite, il y a encore trop de violences, d'injustices et d'absurdités. Et oui nous avons besoin de lanceurs d'alertes qui nous garantissent de toujours restez éveillé.

Mais nous avons aussi terriblement besoin d'optimistes qui pensent que rien n'est impossible. Nous avons besoin de citoyens qui nous rappellent que le changement est non seulement possible mais qu'il est en cours.

La peur de l'autre et du monde est un véritable frein. Alors imaginez cette peur tapie chez nos enfants de 5, 8 ou 10 ans…. Elle en causerait des dégâts.

La confiance en l'autre est la base de la motivation à coopérer. L'inspiration, la source où l'on puise son pouvoir d'agir. Si on ne voit que la noirceur du monde, on ne peut rien construire.

Le monde change, nous nous cherchons et nous nous trompons. Mais ce n'est pas grave, nous recommençons. Et nous progressons. 

Tout est une question de perspective.....À moitié plein ou à moitié vide ? Un grand merci à Mathilde notre stagiaire pour cette très belle illustration ! :)

23h00 vendredi soir : je m'emporte !

Profitant d'un silence dans la conversation je prends la parole mue d'une détermination sans faille !

Je découvre tous les jours dans mon travail des initiatives incroyables.

Oui, les héros du quotidien sont nombreux !

Il y a les héros qu'on découvre à l'école : Malala, Martin Luther King, Gandhi, Aung San Suu Kyi, Mandela…

Il y a ceux que nous connaissons moins mais qui composent le monde d'aujourd'hui.

Christophe Lamarre, médecin généraliste qui vient en aide aux Roms à Roubaix : « Tout ce que je fais je le fais avec plaisir. Je reçois 100 fois plus que ce que je donne. Je suis très heureux et ça me fait plaisir d'être comme cela. »

Thierry Luvet, pompier volontaire sur son temps de loisirs, un métier à risque. « Pourquoi je le fais ? Pour ne pas tomber dans l'individualisme. Apporter les premiers secours, c'est bien pour celui qui les recoit, et bien pour soi. Ça fait participer à la vie collective . »

Et puis il y a tous les anonymes, comme les 71.000 bénévoles qui offrent leur temps aux restaurants du cœur.

Nourrissons nos enfants de l'idée qu'un monde positif existe, qu'il est composé de personnes géniales et qu'ils en font partie.

Nous avons tous et toutes le potentiel d'être des héros du quotidien. D'agir en silence pour une société qui nous ressemble.

Regardez autour de vous. Combien essayent d'agir et contribuer à un monde plus juste ? Combien ont choisi de consommer autrement ? Combien tentent d'élever leurs enfants dans des valeurs d'entraide et de respect ? Combien ?

100, 1000, 10 000… ?

Ils sont très nombreux !

En ce moment au bureau nous travaillons très dur pour déployer notre plateforme EnSSemble.org à toutes les régions de France. Et vous savez pourquoi nous devons travailler très dur ? Parce qu'il existe tellement de choses incroyables dans nos territoires, là tout près de chacun d'entre nous. Et pour répertorier toutes ces initiatives positives cela demande une patience et une détermination que je ne me connaissais pas !

Mathilde, notre WonderStagiaire, me dit souvent « C'est vraiment génial de se rendre compte qu'il y a tellement de choses positives ! ».

Oui c'est génial !

Et vous savez quoi ? Nous avons toutes ces choses à compiler parce que des personnes comme vous et moi ont décidé un jour d'agir en créant un projet qui contribue à changer le monde !

Et vous savez pourquoi elles ont fait cela ? Parce qu'il y a des milliers de personnes comme vous et moi qui rêvent de pouvoir utiliser le service ou l'idée géniale qu'elles viennent de créer.

N'est-ce pas la boucle la plus vertueuse qui soit ?

Rendez-vous compte : les héros du quotidien sont très nombreux et vous en faites sûrement partie.


En chacun de nous sommeille un héros du quotidien !

23h45 vendredi soir : je me tais enfin…ou presque.

Mes interlocuteurs restent sans voix face à mon énergie et ma colère positive (dans un article sur le positivisme du monde je ne pouvais pas m'empêcher de dire que même ma colère est positive ! J ).

La soirée se termine sur cette question que je leur pose au détour d'un silence.

Ne rêvons-nous pas tous d'un monde qui inspire nos enfants ? Ne souhaitons-nous pas tous qu'ils s'identifient à des héros du quotidien qui leur ressemble ?

Nous pouvons choisir de passer des heures à commenter toutes ces choses qui ne vont pas, mais ce serait leur donner le pouvoir d'anéantir notre capacité à rêver et créer un monde meilleur. Ce serait abandonner notre espoir et nos convictions sur l'autel du pessimisme.

Et ça, moi, et bien je dis NON !!!

Un héros du quotidien n'est pas un être parfait ni un super-héros. Absolument pas. C'est une personne optimiste et courageuse qui choisira la voie de l'héroïsme à certain moment de sa vie.

Quelques raisons parmi des centaines d'être optimiste :

00h12 samedi matin : le soirée se termine

La fin de soirée est un peu étrange. Je dois avouer que j'y suis sans doute pour quelque chose...

J'aimerai arriver à dire tout cela avec moins de passion mais je n'y arrive pas… cela me semble si important.

Nous allons chercher les enfants endormis sur le canapé. Ils ont l'air si innocents.

Nous échangeons de rapide embrassades tous un peu sonné. Je tiens ma fille endormie dans mes bras et croise le regard de mon amie de toujours. On se sourit, pleines de gratitude pour cet échange qui nous accompagnera très longtemps. Les mots sont inutiles.

La porte se referme sur un sentiment de bien-être. 


Le mot de la fin...

" Vous voyez les choses et vous vous demandez pourquoi. 

Moi, je rêve de choses qui n'existent pas et je me demande pourquoi pas. " 

George Bernard Shaw



.

 

Commentaires 2

Invité - Isabel Salv le dimanche 20 août 2017 23:41

Cet optimisme, je le partage et jy crois vraiment aussi ! Je côtoie depuis toujours des professionnels de santé, des travailleurs sociaux, des bénévoles et des entrepreneurs de l'économie sociale et solidaire, et quel bonheur ! Je ne vis pas sur la même planète que les journalistes de BFMTV ! Sur ma planète à moi, il y a des gens formidables qui donnent, qui aident, qui pensent l'avenir et qui le preparent. Car c'est sûr nos enfants vivront dans un monde meilleur grâce à l'énergie positive des personnes comme Sabine,, et bien d'autres. Merci pour cet article très inspirant !

Cet optimisme, je le partage et jy crois vraiment aussi ! Je côtoie depuis toujours des professionnels de santé, des travailleurs sociaux, des bénévoles et des entrepreneurs de l'économie sociale et solidaire, et quel bonheur ! Je ne vis pas sur la même planète que les journalistes de BFMTV ! Sur ma planète à moi, il y a des gens formidables qui donnent, qui aident, qui pensent l'avenir et qui le preparent. Car c'est sûr nos enfants vivront dans un monde meilleur grâce à l'énergie positive des personnes comme Sabine,, et bien d'autres. Merci pour cet article très inspirant !
Sabine Pradelle le lundi 21 août 2017 08:53

Merci Isabelle pour votre message qui donne du sens à ce en quoi je crois et ce pourquoi je le fais Si l’inspiration était au rendez-vous en lisant l'article alors ce valait mille fois le coup de l'écrire !!

Merci Isabelle pour votre message qui donne du sens à ce en quoi je crois et ce pourquoi je le fais :) Si l’inspiration était au rendez-vous en lisant l'article alors ce valait mille fois le coup de l'écrire !!
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 20 octobre 2018