Le blog de l'ESS pour #FaireAutrement !

Le blog de ceux qui ont choisi de #FaireAutrement.

Répondre à un appel à projet : pourquoi et comment ?

Répondre à un appel à projet : pourquoi et comment ?

Vous êtes une association ou une entreprise de l'économie sociale et solidaire ?

Vous recherchez un soutien financier pour créer ou développer votre activité ?

Beaucoup d'outils sont à votre disposition dont le crowdfunding, les financements solidaires et les appels à projet.

Aujourd'hui nous allons nous intéresser aux appels à projet !

Les appels à projets sont un levier de développement efficace, concret et riche à bien des points de vus mais ils peuvent aussi être un piège dans lequel il est important de ne pas tomber. Nous allons tenter de comprendre tous ces aspects !


Pourquoi répondre à un appel à projet ?

À une époque où les subventions et les budgets des collectivités locales sont en baisse, ils sont une solution parallèle qui donne accès à un soutien financier non négligeable. Ils sont aussi, dans le cas d'appels à projet locaux, une manière d'ancrer un projet dans son territoire et de lui donner une visibilité qui participera grandement à la réussite de son action. Ils sont aussi garant d'une certaine crédibilité très utile dans le cas d'une stratégie financière organisée !

Mais attention ! Répondre à un appel à projet ne signifie pas de limiter sa recherche de financement à cette seule action ! Bien au contraire. Elle participe à une stratégie globale. 


​Entreprendre c'est surtout un grand voyage !

« Dans 20 ans,
tu seras plus déçu par les choses que tu n'auras pas faites
que par celles que tu auras faites.
Alors, largue les amarres, sors du port, attrape les alizés dans tes voiles.
Explore. Rêve. Découvre. »
Mark Twain



L'intérêt est-il uniquement financier ?

L'intérêt est bien entendu en premier lieu financier, mais pas uniquement.

Être lauréat d'un appel à projet permet de donner de la visibilité à sa structure et son action en bénéficiant d'outils de communication importants. Cela permet aussi, dans la majorité des cas, de bénéficier d'un accompagnement. En effet, beaucoup proposent un suivi dans la réalisation ou la pérennisation du projet lauréat.

De plus, que vous soyez lauréat ou pas, vous aurez aussi souvent accès à un réseau, animé par la structure qui a initié l'appel à projet. Ce réseau peut parfois vous aider à répondre à l'appel à projet ou bien il peut être le réseau des lauréats ou pour certain le réseau de tous ceux qui ont répondu. Dans le cas de Ticket for change, toute une communauté accompagne les futurs candidats en leur apportant soutiens et conseils !


Les différents visages des appels à projet ?

Ils peuvent être lancés par une région, une collectivité territoriale, l'Europe ou l'État. Ces derniers ayant souvent pour objet de favoriser la création d'emplois locaux tout en apportant une réponse à un problème spécifique identifié sur le territoire. Ces appels à projet sont souvent ponctuels. Ils ne sont pas systématiquement relancés d'une année sur l'autre.

Certains sont lancés par des fondations d'entreprises qui soutiennent le développement de l'innovation sociale et plus largement de l'économie sociale et solidaire. Dans ce cas là, le critère géographique n'est pas toujours essentiel. Le critère d'impact au regard de la thématique défendue par la fondation est très important. Ce sont la plupart du temps des appels à projet récurrents. Ils sont soit ouverts tout au long de l'année, soit lancés tous les ans à la même période.

Nous avons recensé pour vous tous les appels à projets récurrents dédiés à des projets d'intérêt général. Ils sont nombreux !

Vous trouverez sur le site de l'Avise les derniers appels à projets lancés.


Comment procéder ?

Les appels à projet sont dédiés à des thématiques précises, selon un calendrier, lui aussi, bien arrêté. Vous serez sélectionnés pour la qualité et la rigueur de vos actions. Il est donc essentiel de prendre le temps de rédiger un dossier pertinent qui prend bien en compte l'ensemble des critères demandés. Les dossiers reçus, sont examinés par un comité de professionnels spécialisés. Ce dernier statue sur les projets et souvent, le montant des aides. En fonction des critères, les aides peuvent être en investissement ou fonctionnement.


Les pièges à éviter.

  • Sous estimer le temps !

Répondre à un appel à projet demande un véritable investissement en temps.

En amont il faut répondre aux questions, formuler son projet, réunir les pièces et même parfois réaliser une vidéo.

En aval, il peut falloir mobiliser sa communauté dans le cas d'un vote (de plus en plus souvent utilisé), se déplacer pour défendre son projet en étape intermédiaire, apporter un complément d'informations...

Bref, il faut s'organiser et anticiper sur le temps que cela vous demandera. Prévoir et y consacrer du temps en amont. Pour analyser les candidatures des années précédentes, commencer à réfléchir à ses points forts, mobiliser ses partenaires...

  • Trop « adapter » son projet !

Le second piège est de trop adapter son projet pour être sûr qu'il rentre dans les critères. Beaucoup le font et se retrouve à développer des activités connexes à leur projet initial. La raison est souvent financière. Un besoin de ressources pour sa structure pousse souvent les porteurs de projets à répondre à des appels à projets pour passer un cap ou pérenniser des emplois. Attention, à long terme cela peut fragiliser votre structure en vous éloignant de votre mission première. Qui, elle, nécessite une implication quotidienne et pleine !


Vous êtes prêt !

Maintenant que nous avons fait le tour de la question vous êtes fin prêt. Ou presque ! :)

Le mieux est de découvrir tous les appels à projet, identifier ceux qui vous concernent et anticiper ! Prendre le temps et préparer un très bon dossier.


Sachez aussi que le crowdfunding est une alternative ou un complément très important dans votre recherche de financement ! Vous pouvez consulter notre article qui vous présente l'intérêt de ce nouveau mode de financement en cliquant ici ou bien les découvrir directement ci-dessous :


Ressources complémentaires :

Pour en savoir plus sur le mécénat, découvrir les fondations d'entreprises et leurs critères, comprendre ce qu'elles attendent, le portail du mécénat ADMICAL est une très bonne ressource.

Sur le même sujet:

 

Commentaires 2

Invité - Denis Pansu le vendredi 4 novembre 2016 18:57

Vous pouvez rajouter la Fondation Afnic pour la solidarité numérique, ouverte aux associations et scop ESUS : http://www.fondation-afnic.fr/
Prochain appel émis au 1er trimestre 2017

Vous pouvez rajouter la Fondation Afnic pour la solidarité numérique, ouverte aux associations et scop ESUS : http://www.fondation-afnic.fr/ Prochain appel émis au 1er trimestre 2017
Sabine Pradelle le dimanche 6 novembre 2016 15:17

Merci beaucoup Denis. On va l'ajouter. On prépare la v2 d'enssemble qui doit sortir bientôt. La plate-forme se déploie sur toutes les régions françaises. J'en profite pour ajouter votre appel à projet ! Et si par hasard vous aviez d'autres pistes n'hésitez pas à nous les faire remonter. Je vous mets en lien cet article qui explique tout ce que nous cherchons dans les territoires afin d'être le plus exhaustif possible et ne rien oublier ! http://enssemble.org/blog/enssemble-org-v2-en-preparation
Encore merci et bon dimanche !
Sabine

Merci beaucoup Denis. On va l'ajouter. On prépare la v2 d'enssemble qui doit sortir bientôt. La plate-forme se déploie sur toutes les régions françaises. J'en profite pour ajouter votre appel à projet ! Et si par hasard vous aviez d'autres pistes n'hésitez pas à nous les faire remonter. Je vous mets en lien cet article qui explique tout ce que nous cherchons dans les territoires afin d'être le plus exhaustif possible et ne rien oublier ! http://enssemble.org/blog/enssemble-org-v2-en-preparation Encore merci et bon dimanche ! :) Sabine
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 22 avril 2018