​Comment changer le monde par le travail ?

Changer le monde par le travail !

Nous sommes nombreux à vouloir œuvrer pour un monde "meilleur" ! Notre génération a l'impression d'être le témoin d'évolutions sans précédent ; sous nos yeux le monde change et évolue à des vitesses vertigineuses. Comment pouvons-nous faire pour participer au quotidien et dans le cadre de notre travail à ce que le train aille dans la "bonne" direction ?

Quelques statistiques remettent en quelques instants les points sur les "i" :

    • Le premier iphone, c'était il y a un peu plus de 10 ans, en 2007
    • Facebook, c'était en 2004
    • Google, c'était en 1998
    • Ça fait 10 ans que Netscape est décédé

La société mondiale est dans ce que beaucoup d'entre nous ressentent comme étant un virage serré à ne pas rater. Vous êtes de plus en plus à vouloir tourner le volant vers plus de "sens" et plus de prise en compte "des enjeux sociaux et environnementaux". Et comme, dans la société actuelle, nous passons en moyenne un peu plus de 35 heures au travail chaque semaine, quoi de plus logique que de vouloir tirer sur le volant sociétal par le biais de son "travail" ? Par travail, on entendra dans cet article "l'activité qui nous permet d'obtenir une rémunération, base du modèle économique de notre existence".

Peut-être avez-vous envie de tirer d'un coup très sec sur le volant de votre "carrière" et de votre chemin de vie ? Peut-être sentez-vous monter en vous l'impérieux besoin de tout envoyer valser et de partir faire du pain au levain en coopératives dans le Vercors ?


Mais "changer radicalement son travail et sa vie", est-ce vraiment le seul moyen de changer le monde par le travail ? Et puis est-ce vraiment la stratégie qui vous convient le mieux à ce moment de votre vie ? 

Que faire si vous n'avez pas envie de creuser une réplique du grand canyon au beau milieu de votre CV ?

Chez Enssemble, nous pensons qu'il y a autant de moyens de mettre du sens dans son travail qu'il y a de contextes et d'histoires de travail différents. Nous allons couvrir dans cet article le spectre des grandes stratégies que vous allez pouvoir mettre en place pour donner du sens à votre travail.


Stratégie 1 : Mettez du sens, transformez depuis l'intérieur tout en gardant le même poste

​Avant de tout plaquer et de partir protéger des baleines dans l'antarctique à bord d'un navire Sea Shepherd, vous pouvez déjà voir si vous ne pouvez pas faire bouger quelques lignes dans la structure où vous travaillez, être un pirate de l'intérieur !

​Le drapeau explicite de l'ONG sea Shepherd​


Les avantages de cette stratégie sont nombreux et non négligeables :

    • Cette stratégie est plutôt facile à mettre en place, vous n'allez pas bouleverser votre écologie personnelle de façon dramatique : même boîte, même poste, même salaire.

    • Vous connaissez les rouages de ce que vous allez essayer de transformer, vous savez comment prendre les choses, vous allez pouvoir devancer et déjouer les freins au changement, et enfin réveiller les alliés internes qui vous aideront à lutter contre l'immobilisme et l'inertie.

    • Vous êtes légitime auprès des parties prenantes internes.

Avant de changer toute la structure dans laquelle vous travaillez, peut-être pourriez-vous commencer par votre poste ? Peut-être qu'un monde meilleur, c'est déjà un monde où vous vous sentez mieux aligné et où vous retrouvez tout simplement du sens dans ce que vous faites ? Par conséquent, avant de "changer le monde", peut-être pourriez-vous commencer par façonner votre propre espace de travail de manière à ce qu'il réponde à la fois à vos besoins personnels et aux exigences de votre poste ?

C'est tout l'enjeu du "job crafting" où il s'agit de prendre la main sur votre plaisir au travail en personnalisant votre poste de travail par le biais de 4 leviers :

    • Les contours de votre poste
    • Vos relations professionnelles
    • Votre environnement de travail
    • Votre perception du travail


Si cette démarche vous parle et vous inspire, inscrivez-vous derechef à notre parcours email gratuit où pendant 5 jours vous recevrez des tonnes d'infos, de fiches et d'exercices pour vous aider à sculpter un poste qui incarne au mieux vos besoins, vos envies et vos valeurs.


Vous pouvez tout à fait rester dans la même entreprise, avec le même poste (jobcrafté ou pas ;)) et transformer votre entreprise de l'intérieur.

Si vous retenez cette option, les thématiques auxquelles vous pouvez vous atteler ne manquent pas ! Choisissez votre cheval de bataille en fonction de ce qui, pour vous, a le plus de sens :

    • Partez en croisade contre les gobelets en plastique pour les 5 cafés quotidiens de chaque salarié et plus largement contre la sur utilisation du plastique.

    • Investissez la cantine de votre entreprise, de la conception des menus (bio, local, circuit-court, végétarien) à la lutte anti-gaspillage.

    • Proposez des formations croisées entre salariés, ou encore de l'échange de compétences, bénéfique pour les individus et pour le collectif.​

    • Donnez du sens à votre savoir-faire grâce au mécénat de compétences et participez à la pérennisation d'une association qui vous tient à coeur.

    • Revisitez les échanges. Les réunions sont, selon vos critères, aussi inutiles qu'ennuyantes ? Qu'à cela ne tienne : Disruptez-les !

​Par exemple, essayez d'introduire la règle de ne jamais avoir de réunion où 2 pizzas ne peuvent pas nourrir tous les participants​


Si vous voulez plus d'idées, regardez ce qui a été fait ailleurs et ce qui a été théorisé. Intégrez-vous à une communauté et à des mouvements qui existent déjà :

    • Intégrez par exemple notre groupe "Faire autrement" sur Facebook, vous pourrez vous inspirer des démarches de personnes qui partagent vos questionnements, vous pourrez discuter et avancer collectivement.

    • Vous pouvez parcourir et vous inspirer des listes d'idées "pour changer son entreprise de l'intérieur" qui existent déjà.
      Il y a celle faite par "MakeSense" par exemple : https://makesense.org/article/10-conseils-pour-changer-son-entreprise-de-linterieur/.
      Il y a aussi celle réalisée par le bureau d'étude en développement durable B&L évolution : http://bl-evolution.com/10-actions-devenir-entreprise-durable-quotidien/.
      Et puis si vous avez toujours rien à vous mettre sous la main, parcourez cette liste des 100 actions et bonnes pratiques "RSE", ce serait bien le diable si vous n'en trouviez pas une qui peut être pertinente dans votre cas :https://e-rse.net/100-actions-bonnes-pratiques-entreprise-rse-exemple-24468/#gs.8ud9j9

    • Réfléchissez à ce qui vous tient à cœur, à vos engagements personnels et essayez de créer des connections entre ces engagements, ces idéaux et votre travail. Comment valoriser les savoir-faire que vous cultivez dans votre vie perso dans votre vie pro ? Utiliser et renforcer dans son travail quotidien des compétences qui nous épanouissent, est aussi un moyen de donner de la valeur, de l'importance et du sens à son travail.

    • Intéressez-vous également au concept d' "entreprise libérée". Le terme n'est pas forcément le plus "heureux" car ce qu'il sous-entend des fonctionnements classiques est abusif mais c'est le terme qui marque et que tout le monde retient. Regardez ou lisez ce que dit Frédéric Laloux à propos de "la réinvention en cours des organisations" : Conference "Reinventing Organizations" en français (Flagey, Bruxelles). Si ce thème vous plait et vous parle, posez-vous la question : "Que puis-je faire à mon niveau pour insuffler ces notions, ces principes et ces fonctionnements dans mon entreprise ?"


    • Rapprochez-vous des communautés qui regroupent ce que certains appellent les "hacktivateurs", dont le but est précisément celui-là : "hacker" (transformer) les entreprises de l'intérieur en toute bienveillance.


Le corporate hacking encourage notamment l'intraprenariat qui constitue une manière un peu plus radicale de mettre du sens dans son travail. On en parle justement dans la seconde stratégie !

Stratégie 2 : Mettez du sens, transformez depuis l'intérieur mais en changeant de poste 

Mais peut-être sentez-vous en votre for intérieur une flamme de changement plus vive et moins patiente ? Si vous avez l'âme rebelle, que beaucoup de fonctionnements internes vous révoltent et que vous avez une envie féroce de faire autrement et de tout changer au sein de votre structure, peut-être êtes-vous fait pour l'intrapreneuriat ?

Il s'agit d'une méthode un peu plus radicale que la première et qui a de plus en plus le vent en poupe. L'intrapreneur se trouve être à mi-chemin entre l'entrepreneur et le manager. Cette posture peut s'avérer avantageuse à la fois pour le salarié et pour l'entreprise (dès lors que cette dernière est favorable à la prise d'initiative !).

    • Pour le salarié en quête de sens car elle permet de remettre du sens et du défi dans son travail tout en ménageant sa zone de confort, c'est à dire en gardant la sécurité de l'emploi et la connaissance des acteurs.

    • Pour l'entreprise car c'est une manière de se renouveler et de ne pas se scléroser. Cette approche laisse la liberté d'innover et de transformer l'entreprise de l'intérieur aux collaborateurs les plus rebelles et les plus créatifs dès lors qu'ils respectent l'ADN de l'entreprise.


Sur l'intraprenariat, on vous recommande par exemple d'écouter les 2 podcasts "vécus" de "Ticket for change" qui vous donneront peut-être les billes nécessaires pour que vous passiez le cap :

Sans aller jusqu'à l'intraprenariat, vous pouvez également vous reconvertir au sein de votre entreprise. Il y a peut-être un poste de "responsable développement durable" qui s'ouvre dans votre entreprise et qui vous tend les bras ? Si c'est un thème qui vous intéresse et que vous vous sentez de "dégraisser le mammouth" à grand renfort de sobriété et d'économie d'énergie, pourquoi ne pas communiquer clairement votre envie d'évoluer dans cette direction ? Vous saurez mieux que personne le faire en respectant les codes de cette entreprise que vous connaissez si bien.

C'est justement le premier conseil de cet article à lire, qui vous permettra de poser les bases de votre nouvelle carrière : "Changer de métier sans changer d'entreprise, c'est possible !" 

Stratégie 3 : Gardez le même métier mais portez ses couleurs haut et fort dans une autre structure, plus porteuse de sens selon vous

Partez à la recherche d'une entreprise qui est pour "vous" pleine de sens. Des entreprises qui changent le monde, qui ont un impact que vous aimez et que vous partagez, il en existe plein, c'est certain ! Regardez si vous ne pouvez pas mettre vos compétences au service d'une mission d'entreprise dans laquelle vous vous retrouvez, quitte à troquer un peu de salaire pour du sens ? Car il y a un moment, il faut admettre que c'est de ça dont il s'agit et parfois le manque de sens (quand il ne s'agit pas de contre-sens) nous ronge davantage qu'une baisse des conforts superficiels de nos existences : ordinateur de bord, vitres électriques et clim dans la voiture ou bien un boulot avec plus de sens ? 


Et vraiment, il n'y a pas de bon ou mauvais arbitrage, mais il est primordial d'être honnête avec vous-même, de vous interroger, de clarifier et d'assumer vos besoins, qu'ils soient de l'ordre du confort ou bien du sens que vous voulez mettre dans votre travail. Une fois ce travail fait, vous pourrez ainsi arbitrer en toute connaissance de cause.

Nous avions écrit un article qui allait en ce sens ; si vous êtes intéressé par cette stratégie, il est peut-être temps de s'y replonger : "Trouver un travail qui a du sens en 4 étapes !"

Vous pouvez également parcourir les listes qui référencent les offres d'emploi affiliés au DD (Développement Durable) ou bien à l'ESS (Economie Sociale et Solidaire) ou bien tout autre champs qui, pour vous, a du sens. Inspectez par exemple cette liste de liste (une sorte de "méta-liste" donc) liée au DD et à l'ESS : https://monjobdesens.com/offres/

Il y a un autre moyen pour mettre son métier au service de projets qui ont plus de sens : fonder sa propre structure qui regroupera le même corps de métier que le vôtre. Cette approche profite d'une autre tendance du monde du travail qui a le vent en poupe : l'externalisation de plus en plus répandue de certaines fonctions. Cette externalisation permet à certains métiers de se regrouper et de réinventer la manière dont ils sont faits, notamment en transformant la structure de l'entreprise et du travail mais aussi en visant des typologies de clients bien particulières, et souvent, il s'agit des deux :

  • Des anciens journalistes fondent une coopérative de formation aux stratégies de communications web et contenus numériques : https://immediatlab.fr
  • Des anciens développeurs informatiques se mettent en coopérative et visent spécifiquement les acteurs de l'ESS : https://www.goodimpact.studio/


Enfin, dans la même veine, vous pouvez aussi vous lancer en tant qu'indépendant. Et si vous pestez sur les abus qu’entraînent une société de l'auto-entreprenariat généralisé, renseignez-vous sur les CAE (Coopératives d'Activités et d'Emploi) près de chez vous. Cela pourrait vous permettre d'allier flexibilité du travailleur indépendant, outils mutualisés et sécurité du statut de salarié.

Voici, en quelques paragraphes, le panorama des différentes manières de "changer le monde" par le travail sans pour autant tout chambarder. Nous espérons très fort que d'avoir ces éléments en tête vous aidera dans votre recherche de sens par le travail. Dans l'équipe d'Enssemble, nous serions d'ailleurs tous très curieux de connaître vos réflexions et vos méthodes afin de "changer votre monde" par le travail, on se retrouve pour échanger dans la section commentaire ! 

À bientôt,

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
jeudi 22 août 2019